cartes du jeu géconomicus

Ğeconomicus* est un jeu de simulation économique permettant de découvrir l’influence de la création monétaire sur la répartition de la monnaie entre individus, sur leurs échanges et leurs comportements sociaux-économiques qui en découlent.
Il a été mis au point par Stéphane Laborde avec Sybille Sant-Girons, qui est à l'origine du jeu de la Corbeille. Ils ont introduit le temps dans le jeu pour coller avec la TRM**

introduction au jeu

Comment on joue ?

Les joueurs mesurent leurs échanges économiques avec des cartes billets, ils achètent ou vendent des valeurs économiques dans le but d'effectuer un carré de cartes valeurs.
Ce carré effectué permet d'obtenir une carte de valeur nouvelle plus forte, simulant une avancée économique, qui fait perdre de leur poids aux valeurs anciennes.

quatre images présentant une partie de jeu géconomicusPrenons comme exemple l'ordinateur ayant remplacé la machine à écrire...
Le temps est un facteur important des règles du jeu, les joueurs respectent le cycle de naissance/vie/mort des humains ainsi que des valeurs.
Chaque partie est basée sur un cycle économique joué de 80 ans (espérance de vie moyenne en Europe).
L'accès aux cartes billets, à la monnaie, diffère selon le code d'émission, de distribution choisie. Les types de création monétaire, monnaie crédit (monnaie-dette, non libre) et monnaie libre apparaissent alors facilement perceptibles et comparables dans leurs effets sur les joueurs et dans le type de société qu'ils génèrent.

  • Le compte-rendu statistique en fin de partie permet l'analyse comparative des différences économiques entre les joueurs et de la répartition des valeurs crées.
  • Un compte-rendu des ressentis, observations, questionnements et retour d'expérience clôture alors le jeu.

*Ce jeu de simulation économique fût inventé par la coopération de Vincent Vit, Stéphane Laborde et Sybille de Saint-Girons pour permettre de comparer différents types de monnaies et mettre en évidence le concept de Monnaie Libre, tel que démontré dans l'ouvrage **"La Théorie Relative de la Monnaie" écrit par Stéphane Laborde, paru en 2010, gratuitement téléchargeable en PDF.