Présentation & Installation d’une Brique Internet pour héberger un nœud Duniter

Install Party + Brique Internet

par | Jan 30, 2017 | Cesium, Duniter, Install-party, Logiciel libre, Monnaies Libres | 0 commentaires

La traditionnelle Install Party bimensuelle du mercredi soir au Centre Culturel Bellegarde de Toulouse sera un peu spéciale le 1er Février, puisque, en plus de proposer l’installation de logiciels libres* sur vos machines, une présentation et un atelier dédiés à la Brique Internet et son utilisation comme nœud Duniter seront proposés.
*(systèmes d’exploitation GNU/Linux, suite bureautique LibreOffice, navigateur Firefox, mais aussi tous les logiciels associés aux monnaies libres comme Duniter, Cesium et Sakia),

Le but premier de la Brique Internet (https://labriqueinter.net/) est de proposer une solution simple pour « nettoyer » sa connexion Internet.

Comme évoqué précédemment, la Brique permet d’installer un certain nombre de services ; le but de l’atelier sera d’installer une base de Brique Internet (avec éventuellement un ou deux services pour l’exemple), puis d’y installer un nœud Duniter.

Présentation : La Brique Internet, qu’est-ce que c’est ?

En effet, certains de nos fournisseurs d’accès à Internet ont potentiellement certaines pratiques ne préservant pas la neutralité des réseaux (espionnage des données transitant sur le réseau pour le compte de l’État ou de « partenaires commerciaux », priorisation des données et du débit selon les sites visités, DNS « menteurs » redirigeant vers d’autres sites que ce qui était demandé, etc.), et il est souhaitable de s’en préserver.
Comme tout le monde n’a pas forcément la possibilité (ou le souhait) d’avoir un fournisseur d’accès à Internet alternatif (comme Tetaneutral.net à Toulouse, ou FDN qui est le FAI associatif historique), il est possible d’utiliser un tunnel chiffré (VPN) vers un serveur de confiance.

En pratique :
– on va connecter la Brique Internet (une fois bien configurée) à notre box (ou modem) grâce à un câble Ethernet, et
– on se connectera avec nos divers appareils (PC, smartphone, tablette) au Wifi de la Brique plutôt qu’à celui de notre box.

La brique va chiffrer toutes les données qui transitent et les envoyer vers un serveur VPN (qui sera chez un hébergeur de confiance, sinon tout cela est inutile ; il faut compter une dizaine d’Euro par mois pour ce service en général) qui sera alors notre point de sortie vers « Internet ». La téléphonie et la télévision (si on les utilise) sont toujours gérées par notre box.

Une conséquence utile de ce fonctionnement est que, depuis l’extérieur, on s’adresse toujours à la même adresse IP pour dialoguer avec notre Brique (ou les appareils connectés dessus en Wifi) ;
cela permet notamment d’avoir un serveur facilement accessible depuis l’extérieur afin d’héberger tout un tas de services pratiques : c’est de l’auto-hébergement.
Si vous connaissez Framasoft et tous les Framachins qu’ils proposent, c’est exactement ce genre de services ; et si vous ne connaissez pas, courrez vous dégoogliser sur degooglisons-internet.org !

En effet, pourquoi donner toute notre vie à des sociétés qui vivent de nos données personnelles quand on peut les garder bien au chaud à la maison ? Une bonne réponse à cela peut être la disponibilité des services ;
une mauvaise serait probablement la difficulté à les mettre en place : la Brique Internet utilise YunoHost, qui permet d’installer et gérer très facilement ces services, les utilisateurs et leurs accès.

Côté matériel, la Brique Internet

Côté matériel, la Brique Internet présentée ici est basée sur une carte Olinuxino Lime2. Il s’agit d’un petit ordinateur qui tient dans une boîte de 5cm x 8cm seulement et qui consomme très peu (c’est un cousin du Raspberry Pi) grâce à son processeur ARM (le même genre que ce qu’il y a dans des smartphones ou tablettes).

Il n’y a de base que peu d’espace pour des données, mais on peut lui adjoindre un disque dur au besoin.

Il faut compter environ une centaine d’Euro pour avoir une Brique complète (avec son antenne Wifi et une batterie de secours en cas de coupure de courant) sans disque dur.
Exemple du matériel nécessaire pour fabriquer sa brique internet : Documentation PDF (avec prix et lien fournisseur)

Atelier : Installation Brique Internet et Duniter

Comme évoqué précédemment, la Brique permet d’installer un certain nombre de services ;
le but de l’atelier sera d’installer une base de Brique Internet (avec éventuellement un ou deux services pour l’exemple),
puis d’y installer un nœud Duniter.
La partie VPN ne sera pas abordée ici (c’est un élément essentiel de la Brique Internet mais qui n’est pas la priorité de cet atelier) et nous utiliserons par conséquent l’installation « avancée » de la Brique.

Les personnes équipées sont invitées à venir avec leur matériel :

  • La brique elle-même avec sa carte micro-SD et son adaptateur
  • un PC portable
  • Deux câbles Ethernet
  • Si certains parmi vous ont un smartphone avec un accès 4G, cela peut servir au cas où le réseau de Bellegarde nous fasse des farces
  • Il est recommandé d’avoir un nom de domaine avec ses identifiants pour le configurer ; si vous n’en avez pas, nous essaierons de trouver une solution temporaire mais vous pourriez avoir à refaire l’installation chez vous par la suite
  • De quoi prendre des notes pour recommencer en cas de pépin un jour ou l’autre (voir la note sur l’auto-hébergement dans le paragraphe précédent)

Les personnes ne possédant pas de Brique Internet pourront assister aussi à l’atelier bien entendu, il faudra simplement trouver un heureux possesseur de Brique qui accepte de partager la table 🙂